Le tourisme de masse force la fermeture d’une île paradisiaque

0
Cette semaine, les Philippines ont fermé pour six mois l'île la plus courue de l'archipel qui semble devenue d'après le président Rodrigo Duterte une «fosse septique» à cause du tourisme de masse. Voyons de plus près ce phénomène visible à l’échelle mondiale.
Ce contenu est réservé aux abonnés de SCOOP!. Connectez-vous ou abonnez-vous! Vous pouvez aussi vous inscrire pour un essai gratuit de certains guides!