Une menace sur Facebook, c’est aussi criminel

Que ce soit en personne ou sur Internet, proférer des menaces de mort à quelqu’un peut valoir une peine d’emprisonnement. Des jeunes de Québec font d’ailleurs face à la justice à cause de cela. Parlons un peu de cybercriminalité…
Ce contenu est réservé aux abonnés de SCOOP!. Connectez-vous ou abonnez-vous!

À propos de l'auteur : ecolebranchee